Les poèmes de Fiona

Quatre poèmes écrits par Fiona Tassin dans le cadre des ateliers d’écriture les miniBooks :





Qu’est donc devenue la fille du Lac ?

Donne-t-elle toujours du pain aux canards ?

Et la dame aux rides de bonté ?

A-t-elle emmené dans sa course

les poissons affamés ?

L’amour au bout du nez

Tes cheveux cachaient ton sourire

Ta frange ignorait mon délire

Tes oreilles d’éléphant

dissimulaient de mon cœur

les fols battements

Ton bout de nez trompette

embellissait mon à¢me en fàªte

Tes bras fort musclés

étaient nés pour m’enlacer

Ton torse bombé

à la fin ne pouvait qu’exploser

et de ces feux d’artifice biscornus
ressortait

ton petit bout de nez crochu.

Une route à prendre

Au coin du chemin

qui ne mène à rien

j’ai vu un sourire tomber.

A l’angle de l’allée

qu’on emprunte

qu’une fois

tu as surpris un visage oublié.

En bas de l’avenue

qui borne le destin

Il a trouvé perché

en haut d’un lampadaire

un regard éteint.

A la sortie de l’autoroute

d’un pas tremblant

je, tu et il

sont allés sur le pont

regarder plus bas

filer le fleuve

qui a emporté le nous.

Une main

Etoile

elle relie chaque branche

à la paume blanche.

souvent ornée d’un oui

elle aimante sa pareille

et dévoile des sentiments

scintillants.

Capacité à caresser

à aimer à toucher

une main s’accorde très bien

avec une lune.

Un soleil éclaire un cÅ“ur

une larme dessèche une passion

puis en un frisson se meurt.